Decrescendo

Convoquée par l’inspecteur Albertini après avoir mystérieusement disparu pendant une année entière, Estelle Aymeric prétexte tout d’abord avoir accompli un long voyage autour du monde. Guère convaincu par ce mensonge flagrant, l’enquêteur incite la jeune femme à lui relater toute la vérité. Débute alors une singulière confession… Non, Estelle n’a pas voyagé. Elle a été enlevée par un inconnu dont elle n’a connu que le prénom, Adrien. Un homme qui, durant de longs mois, la maintint en cage, et lui inculqua le bonheur dans la soumission, et la jouissance dans la douleur. De la peur initiale à l’abandon total de soi et de son corps, Estelle décrira ainsi au policier sa découverte des versants tabous du plaisir… « Decrescendo » fait souffler un vent de provocation et de libertinage sur la littérature érotique. En narrant avec raffinement la relation maître-esclave entre Adrien et Estelle, Max Gerny, digne héritier du marquis de Sade, bouscule les sexualités les plus consensuelles, explore les pans les plus sombres du désir, et livre un roman débridé, dans lequel la quête des sens ne cesse de s’intensifier et de repousser les frontières du convenable.

218 pages  -  ISBN : 9782748341003  -  Erotique > Commander le livre
La presse en parle

La clinique du docteur Finney

Max Gerny, vous publiez chez Edilivre un nouveau récit érotique, la clinique du docteur Finney. Comment est né cet ouvrage ?

Après Streaming disgrace, j'avais laissé "en plan" si vous me passez l'expression, deux de mes personnages fétiches : Émeline Deyx et Valérie Manset...

… La sœur de Kiki, l'adjointe du commissaire Addamah dans les polars que vous publiez sous votre véritable identité et non sous pseudonyme.

Exactement. Valérie était dans une clinique psychiatrique, et Émeline payait ses frais médicaux en faisant la pute dans le bordel berlinois de Manfred Liedecker. Je voulais sortir Valérie de cette clinique, et en même temps, je souhaitais faire se rencontrer à nouveau (je l'avais déjà fait dans Casting d'enfer) les protagonistes de mes polars, Addamah et Manset, et ceux de mes érotiques, Estelle, Adrien, Valérie et Émeline.

Pouvez-vous nous présenter l’ouvrage en quelques mots ?

Que se passe-t-il, dans les sous-sols de l’inquiétante clinique du docteur Finney ? Comment et pourquoi de jeunes personnes, saines d'esprit, se retrouvent prisonnières, et à la merci d'un savant fou ? Comme la jeune et jolie Émeline Deyx, qui vend ses charmes dans un bordel berlinois, et qui rendait une simple visite à une amie, Valérie, en convalescence dans cette clinique psychiatrique...
Si les expériences scientifiques des docteurs Frankenstein, Moreau et Caligari vous font froid dans le dos, passez votre chemin. Mais si vous aimez frissonner avec les histoires fantastiques, alors ce livre vous captivera !

Vous ne ménagez aucun de vos personnages et surtout pas les femmes...

Non, en effet. Où serait le suspense – donc, le plaisir ! - s'il n'y avait pas de périls pour mes héroïnes ?

… et notamment, Kiki Manset.

C'est exact. Je voulais avilir un peu cette icône, la dépouiller de son caractère sacré... En y mettant les formes. Je pense y être arrivé.

Encore une histoire de manipulation mentale...

Oui. J'en ai écrite plusieurs, à base de séduction-soumission, d'hypnose, de chirurgie ou de chimie : Decrescendo, Casting d'enfer, Feuillets d'hypnose, Female experiment, et à présent la clinique du docteur Finney. Ce thème me... fascine : mettre en place une emprise sur la conscience d'autrui pour pouvoir contrôler ou influencer sa pensée, ses choix, ses actions. Voir sa victime, consentante ou non, répondre de façon favorable à la manipulation est jouissif pour le manipulateur.

L'Expérience de Milgram, le projet Mk-Ultra, les sectes...

Oui, comme d'autres auteurs, je me suis inspiré de ces faits réels. Je n'ai pas épuisé le thème. Il me reste le bon vieux chantage... “si tu ne fais pas ce que je te demande, je vais te faire vivre un enfer”. Sous emprise, la victime s'exécute en pensant qu’elle échappe au pire. Mais en réalité, elle est déjà embourbée dans une relation toxique.

Des projets ?

Un polar, Attentat à la Halle Tony Garnier, un roman historique, Marie de Magdala, et deux nouveaux Remington & Tweedle : Les pyramides du Pôle Sud et SOS Atlantide !


Je vous remercie.
Cliquez ici pour acc�der � la page Internet.
Posté le 22/09/2021 15:46:47 Réaagissez à cet article
Laissez un commentaire
Votre nom ou pseudonyme * :
Votre e-mail * :
Votre message * :

* Champs obligatoires.